Un écrin de verdure

Château de Gromesnil © P.Godreuil

Un cadre artistique grandeur nature

Le parc du Château de Gromesnil est un espace verdoyant étendu sur une surface de 25 hectares. Ce site exceptionnel est composé de 450 arbres centenaires et de bâtiments. Ce cadre de nature, qui offre depuis longtemps au château du même nom un paisible écrin pour couler des jours heureux, ne s’est jamais senti aussi vivant qu’aujourd’hui. C’est un peu comme si le parc rajeunissait chaque fois qu’il héberge un événement ou qu’il reçoit un artiste.

Depuis l’acquisition du parc en 2011, Caux Estuaire  et les associations du territoire ont fait de ce site magnifique un repère culturel et touristique où se manifestent toutes les formes d’art. La Fête du Cirque, les Ateliers d’artistes, Faites de la musique ou encore l’événement Gromesnil dans tous ses états en sont les témoins. Consciente de la  beauté du site et de la nécessité de préserver  le parc, la Communauté de Communes Caux Estuaire a confié, depuis 2014, l’aménagement et la conception scénographique à un architecte paysagiste.

Laisser la nature reprendre ses droits et favoriser l’auto-régénération du parc

Les arbres majestueux du parc sont en effet vieillissants, et pour quelques-uns, devenaient dangereux pour la sécurité des visiteurs. Caux Estuaire s’est donc résolue à lancer une campagne d’abattage en prenant soin d’assurer le renouvellement du parc.

L’action paysagère engagée privilégie un jardinage différencié, une gestion étalée dans le temps et un entretien plus responsable. Marc Vatinel, en charge du projet, a choisi de faire confiance à la nature en lui permettant de reprendre ses droits. Le parc doit redevenir plus poussant.

Des ambiances végétales sont en création, à partir de plantations annuelles, vivaces et arbustives, afin de réintroduire des échelles intermédiaires entre les compositions qui s’épanouissent au sol et ces grands arbres, dont certains atteignent plusieurs dizaines de mètres.

Parc de Gromesnil © P.Godreuil

Source d’inspiration pour les « land artistes »

Fort de cette cure de jouvence, le parc accueillera désormais des « land artistes ». À différents moments de l’année, plusieurs d’entre eux auront ainsi l’occasion de trouver refuge ici pour laisser libre cours à leur imagination et faire œuvre de création en utilisant les ressources et les matériaux disponibles sur place. Par exemple, les troncs des arbres abattus deviendront des supports propices à l’expression d’artistes.

Un projet participatif et éducatif

Un des objectifs du projet est de favoriser l’éducation artistique par le biais d’actions culturelles autour des projets paysagers et artistiques menés dans le parc. Les habitants du territoire, les associations, les scolaires… sont, par exemple, sollicités pour participer aux différentes campagnes de plantations et ainsi permettre au plus grand nombre de s’approprier les lieux à travers une démarche de protection et de mise en valeur de notre patrimoine naturel.

Véritable lieu de rencontre, le parc de Gromesnil favorise les échanges entre la population et les artistes et constitue une réelle vitrine de la vivacité de la création locale.